Pérou
Créez votre voyage

Petit résumé de l'histoire du Pérou

Avant la conquista espagnole menée par Francisco Pizarro au début du XVIème siècle, l’histoire du Pérou se mêle intimement à celles des civilisations précolombiennes qui ont peuplées le pays. Sur la côte Pacifique, la cité de Chan Chan et les Huascas (les pyramides) del Sol y de la Luna, par exemple, sont les témoins des prestigieuses civilisations Chimú et Moche.

A partir du XVème siècle, les Incas, mieux organisés autour de leur chef suprême, occupent peu à peu l’ensemble du territoire en assimilant et en asservissant les autres populations précolombiennes. Ils laissent au pays plusieurs sites archéologiques d’exception, notamment dans la région de Cuzco , qui constituent aujourd’hui certainement la plus belle part du patrimoine culturel du pays.

En 1530, le conquistador espagnol Francisco Pizarro entame la conquête de ces terres. Les Incas, après la mort de Huayna Capac, sont affaiblis par la guerre fratricide qui oppose Atahualpa et Huascar pour l’accès au trône et cèdent devant les Espagnols mieux équipés. Les conquistadores, incroyablement cupides et courageux, surent rallier à leurs troupes en infériorité numérique, les peuples assouvis par les Incas et assoiffés de revanche (notamment les Chimús et les Cañaris). Atahualpa, finalement victorieux de son demi-frère, meurt étranglé en 1532 à Cajamarca et entraîne dans sa chute l’ensemble de son empire.

L’emprise coloniale s’achève en 1821 quand le libertador San Martin, l’autre grande figure de la libération de l’Amérique Latine avec Simon Bolivar, proclame l’indépendance du pays.

L’histoire du Pérou au XIXème siècle et de la première moitié du XXème est une succession de renversements, d’alliances politiques et économiques, de généraux succédant à des dictateurs et vice-versa.

Entre 1948 et 1980, le pays connaît encore une période d’instabilité où les régimes militaires s’enchaînent au gré des coups d’état.

Le Sentier Lumineux, d’obédience communiste, terrorise le pays à partir des années 1980 et ce jusqu’en 1995 en menant des actions terroristes contre le gouvernement et massacrant au passage beaucoup des innocents qu’il prétendait protéger.

Après les emblématiques présidents Fujimori et Alan García, c’est désormais Humala qui gouverne le pays après avoir fait campagne sur la lutte contre la corruption, le terrorisme et le narcotrafic et, sur une politique nettement moins libérale que celle de ses prédécesseurs.

Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
Créez votre voyage

Exemples de voyages à personnaliser